Close

La flexibilité électrique en soutien du développement des énergies renouvelables

Les flexibilités locales comme réponse à la production intermittente des énergies renouvelables

Alors que les énergies renouvelables continuent à se développer, le besoin de flexibilité du système électrique français n’a jamais été aussi important[1]. De nouvelles pistes sont explorées pour pouvoir mobiliser davantage de flexibilité, et notamment par le biais d’actions de modulation de consommation qui seraient réalisées à l’échelle locale.

[1] Enedis, « les flexibilités au service de la transition énergétique et de la performance du réseau de distribution », Octobre 2019

LE DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES IMPACTE LE BESOIN DE FLEXIBILITÉ

Pour la première fois, la principale source d’électricité des pays Européens est d’origine renouvelable. En effet, une étude du centre de réflexion Ember, publiée en Juillet, révèle qu’au premier semestre 2020 les énergies renouvelables ont généré 40% de l’électricité en Europe, contre 34% pour les énergies fossiles.

éolienne flexibilité électrique

Cette étude chiffre la progression des énergies renouvelables, dont la part est de plus en plus conséquente dans le mix énergétique Européen et Français. Cependant, cette progression renforce la problématique liée à ces énergies, qui est l’intermittence de leur production électrique due à leur dépendance aux éléments naturels – les éoliennes ont besoin de vent pour fonctionner, les panneaux solaires de soleil, etc. Leur apport en électricité est difficile à prévoir et à quantifier et leur capacité à s’adapter à la demande impossible. Il est donc nécessaire de développer la flexibilité du système électrique afin d’assurer sa stabilité et la sécurité d’approvisionnement.

UNE COUPURE DE COURANT LIÉE A LA CANICULE AUX ETATS-UNIS

Face à la canicule de cet été et à l’explosion de la demande d’électricité liée à la climatisation, le gouvernement de Californie a été contraint d’imposer des coupures de courant à des centaines de milliers de personnes[2]. En effet, la Californie a investi massivement ces dernières années pour développer les énergies renouvelables et accélérer la transition énergétique. Mais, à la suite de la demande inhabituellement importante d’électricité, le système électrique a perdu sa stabilité, ne trouvant plus les moyens de production pour répondre à la demande et ne disposant pas de la flexibilité nécessaire.

Pour lire l’article Les Echos expliquant le phénomène, c’est par là…

Black-out flexibilité électrique

[2] Les Echos, « Face à la canicule, la Californie forcée de couper le courant », 18 août 2020

La flexibilité de la consommation des industriels, des bureaux, des centres commerciaux mais également des maisons équipées d’un chauffage électrique constitue une source majeure à exploiter. Ainsi, les consommateurs peuvent être appelés à baisser ou à augmenter temporairement leur consommation d’électricité pour s’adapter à la production disponible. Cela peut passer par une tarification dynamique de l’énergie, ou par des mécanismes de rémunération forfaitaire en échange de leur engagement à moduler leur consommation. L’intérêt pour le consommateur flexible est de réduire considérablement sa facture électrique en échange du service rendu, mais aussi de participer à la décarbonation durable de la production électrique et à la diminution de la part de production d’origine nucléaire ou fossile.

Différents mécanismes permettent aux entreprises de valoriser leur flexibilité.

LES OPPORTUNITÉS D’UNE FLEXIBILITÉ LOCALE POUR LES RESEAUX DE DISTRIBUTION

Jusqu’à récemment, l’équilibre du système électrique était géré exclusivement par RTE, par l’intermédiaire de mécanismes de marché et au niveau national. L’idée d’un développement de la flexibilité électrique à l’échelle locale est récente et provient d’un besoin d’absorption du surplus d’électricité issu des moyens de production d’origine renouvelable. En effet, l’intégration des moyens de production d’origine renouvelable, étant donné leur production intermittente, représente un challenge pour les opérateurs de distribution d’énergie qui doivent parfois faire face à une arrivée d’électricité conséquente du fait d’un climat favorable.

Or, les moyens pour redistribuer l’énergie en surplus sur le réseau de transport peuvent parfois être insuffisants et coûteux à mettre en place. Le coût de la transition énergétique se trouve donc indirectement augmenté.

système électrique flexibilité électrique

A titre d’exemple, certaines régions, en raison de leurs forts potentiels naturels (géographie, climat) ou de leurs investissements, rassemblent une part plus importante d’énergies renouvelables. C’est le cas par exemple de la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui possède de nombreuses installations hydrauliques, ou de la région Grand Est, qui a investi massivement dans de nouvelles installations notamment dans le domaine de l’éolien.

Afin de décongestionner les réseaux de distribution de l’électricité, des voix commencent donc à s’élever pour demander un développement de marchés locaux de la flexibilité en Europe. Epex Spot et Sustainable Digital Infrastructure Alliance (SDIA) ont par exemple publié en juillet un livre blanc afin de partager leur vision. Dans ce document ils encouragent les autorités à suivre cette voie de développement et à la faciliter en adaptant la règlementation.

Pour accéder à l’analyse d’Epex Spot et de SDIA, c’est par là…

ÉVOLUTION DE LA FLEXIBILITÉ LOCALE EN FRANCE

En France, Enedis, qui est le gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité sur 95% du territoire français continental, s’intéresse de près au développement de flexibilités locales. Après avoir lancé un recensement d’intérêt le 13 novembre 2019 invitant les acteurs du marché à détailler le type de flexibilité locale qu’ils pourraient mettre à disposition du réseau de distribution sur des zones précises, Enedis est récemment passée à l’étape suivante. Le 24 juin 2020, l’entreprise a lancé le premier appel d’offres pour des services de flexibilité locales, dans cinq zones géographiques spécifiques. L’objectif est d’éviter d’investir dans le renforcement de lignes électriques existantes ou le déploiement de nouvelles, et de privilégier la mobilisation de gisements de flexibilité de la demande. En effet, c’est beaucoup moins onéreux et plus vertueux en termes d’impact environnemental.

Découvrez ces cinq zones ainsi que les modalités de l’appel d’offres.

En tant qu’opérateur de flexibilité, Eqinov participe à l’équilibre du réseau électrique français en mobilisant un portefeuille de consommateurs engagés.

Vous souhaitez contribuer à la transition énergétique tout en valorisant votre potentiel de flexibilité de consommation ?