Close

Optimisation énergétique et financement CEE de son réseau d’air comprimé

Réseau d’air comprimé : réduire sa consommation énergétique et financer ses investissements grâce aux certificats d'économies d'énergie

21 décembre 2022

La production d’air comprimé représente jusqu’à 30% de la facture totale d’électricité d’un site industriel. Pourtant, Il est possible d’optimiser ce poste de consommation énergétique et de bénéficier du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (ou CEE).

Quelles sont les opérations éligibles aux CEE pour lesquelles le taux de retour sur investissement est avantageux ?

Décryptage…

Centrale d'air comprimé : tour d’horizon des opérations éligibles aux certificats d’économies d'énergie

Les travaux éligibles aux CEE sont liés aux usages de l’air comprimé. Seulement 10% de l’énergie électrique alimentant la centrale est convertie en air comprimé. Les 90% restant sont de la chaleur dissipée par le moteur, le système de refroidissement ou l’atmosphère.

Yannis MIAME, expert en performance énergétique chez Eqinov, fait le point sur l’ensemble des opérations éligibles aux CEE dans une centrale d’air comprimé :

Nous avons rassemblé l'ensemble de ces opérations dans une infographie pour vous aider à y voir plus clair.

Retours d'expériences sur les postes clés d'une centrale d'air comprimé

financement cee air comprimé

La récupération de chaleur

En usage process, la récupération de chaleur sur compresseur permet en moyenne de réaliser 20% d’économie[1] sur la consommation annuelle d’énergie d’un site industriel.

Les travaux éligibles au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie concernent l’installation d’une gaine qui récupère les calories sur un compresseur ou la mise en place d’un échangeur.

Ils font l’objet de la fiche d’opération IND-UT-103

Le temps de retour sur investissement sur la récupération de chaleur est en moyenne inférieur à 3 ans.

La motorisation

La mise en place d’une motorisation performante dans un compresseur de dernière génération et d’un système de variation de vitesse permettent un gain énergétique d’environ 25% de la consommation annuelle d’électricité demandée[1].

Le temps de retour sur investissement peut être quasi-immédiat pour un système de variation électronique de vitesse.

motorisation air comprimé CEE
estimation prime cee

Concrètement

Un industriel souhaitant mettre en place un système moto-régulé sur des compresseurs, un système de récupération de chaleur pour le chauffage de ses locaux industriels et de ses procédés  industriels, ainsi qu’un sécheur d’air à adsorption,  a pu bénéficier d’une subvention CEE de 206 338 euros, soit une prime CEE couvrant 28,2 % du montant total de ses travaux.

Ces travaux éligibles au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie doivent se mener en parallèle d’initiatives à investissement faible appelées « quick wins énergétiques » permettant de réduire votre consommation énergétique, avec des résultats quasi-immédiats.

En conclusion

L’air comprimé est utilisé dans de nombreuses applications au sein du secteur industriel. La consommation d’une centrale d’air comprimé représente une part très importante de la facture d’électricité d’un site.

Il est donc indispensable d’optimiser le fonctionnement de sa centrale d’air comprimé et le dispositif CEE finance une part des investissements de vos travaux éligibles.

Vous avez un projet d’investissement ou souhaitez optimiser l’utilisation de votre centrale d’air comprimé ?

Comment avez-vous trouvé cet article ?