Close

Portrait d’un Energy Manager : Vincent Wehrlin, chef de projets en efficacité énergétique

5 questions à Vincent Wehrlin,
Energy Manager chez Eqinov

portrait d'energi anager eqinov

L’énergie est aujourd’hui un sujet de préoccupation majeure pour les entreprises, notamment dans l’industrie. Mais comment s’y prendre concrètement pour mener une démarche d’amélioration de la performance ? Par où commencer et combien de temps faut-il prévoir ? Un Energy Manager peut vous aider à conduire votre projet d’optimisation ! Vincent Wehrlin, chef de projets en efficacité énergétique au sein d’Eqinov, explique le rôle d’Energy Manager et les avantages de l’accompagnement pour une entreprise.

Quel est votre rôle d’Energy Manager au sein d’Eqinov ?

Après avoir obtenu un master en Gestion des systèmes industriels orienté sur la maîtrise de l’énergie, j’ai intégré les équipes d’Eqinov en octobre 2017. Consultant en énergie pour nos clients industriels, je travaille sur des missions parmi lesquelles :

  • La réalisation d’audits énergétiques. Photographie d’une installation établie à un instant T, l’audit énergétique vise à identifier les principaux postes de consommation et propose un plan d’amélioration pour réaliser des économies d’énergie.
  • La mise en place d’un système de management de l’énergie reposant sur la norme ISO 50001. Il s’agit ici d’aller plus loin dans la démarche en s’engageant sur des objectifs à atteindre jusqu’à la certification.
  • Un accompagnement sur le long terme dans le suivi des indicateurs de performance, l’identification d’éventuels écarts par rapport aux valeurs de référence et la recherche d’actions à mettre en place pour réduire les consommations d’énergie.

 

Les industries sont-elles aujourd’hui plus sensibles aux questions énergétiques ?

Clairement, oui ! Les entreprises qui nous sollicitent ont profondément envie de s’engager et sont de plus en plus nombreuses à s’orienter vers une démarche ISO 50001. Si plusieurs facteurs entrent en ligne de compte, les sites industriels souhaitent avant tout réduire la part de l’énergie dans leurs coûts de production. C’est un aspect effectivement non négligeable dans l’industrie, sur lequel on peut réaliser rapidement des économies significatives.

La question de la responsabilité sociétale des entreprises et la nécessité d’opérer une transition écologique arrivent ensuite parmi les principaux moteurs d’engagement dans une démarche de management de l’énergie.

 

Quelles sont les erreurs courantes commises par les entreprises en matière de gestion de l’énergie ?

Tout d’abord, le fait de ne pas avoir de ressources spécifiquement dédiées au sujet (suivi des consommations, mise en place d’un plan d’action énergétique…). La gestion de l’énergie n’est pas encore vraiment considérée comme une nécessité justifiant un poste à part entière. D’ailleurs, nos interlocuteurs internes sont le plus souvent chargés d’autres missions comme la maintenance, la gestion de la qualité ou encore des questions d’hygiène, santé et environnement (HSE). Ajouter la question énergétique à ces problématiques ne peut en aucun cas être synonyme d’efficacité.

À ce manque de ressources s’additionne un problème de compétences, notamment techniques. Le marché de l’énergie est un sujet complexe qui nécessite des connaissances et un savoir-faire pour réussir à identifier les bonnes actions et déterminer les chantiers prioritaires.

 

Pourquoi confier cette mission à un Energy Manager externe ?

En ayant recours à un Energy Manager, l’entreprise peut déléguer toutes les tâches relatives au management de l’énergie, du suivi des indicateurs à la mise en place des actions en passant par l’animation des réunions. Outre un évident gain de temps, les bénéfices s’avèrent multiples pour l’entreprise.

Elle peut obtenir un regard neuf sur ses outils de production et une expertise en matière de gestion de l’énergie. Les actions déjà menées sur d’autres sites permettent par ailleurs à l’Energy Manager d’avoir une expérience dans le domaine et de bien connaître les leviers de financement mobilisables. Pratiquant une veille technique et réglementaire quotidienne, il est également au fait des changements à venir et permet ainsi d’anticiper les évolutions.

 

Selon vous, comment ce métier très récent va-t-il évoluer ?

Il y a encore du chemin à faire ! Dans les entreprises, les ressources sont encore très souvent axées sur l’appareil de production, et non sur les questions liées à l’énergie. Bien que les sollicitations se multiplient, les moyens consacrés à la problématique de l’efficacité énergétique n’augmentent pas réellement.

On note cependant un engouement certain pour la démarche ISO 50001 qui est fondée sur une norme relativement récente. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette tendance : l’augmentation des coûts de l’énergie, tout comme une volonté de mieux répondre aux obligations réglementaires et à la demande de clients exigeants vis-à-vis de leurs fournisseurs en matière de performance énergétique. Il y a donc fort à parier que le métier d’Energy Manager soit amené à se développer à l’avenir.

Témoignage : Amcor recourt à un Energy Manager

Le groupe Amcor est le numéro 1 mondial de l’emballage souple. En tant que responsable de l’amélioration continue de notre site Flexibles Extrusion, j’ai été chargé de la certification ISO 50001 de notre unité de production. Interpréter la norme et mener les actions associées est un travail très chronophage. Il faut généralement 9 mois pour mettre en place les procédures afférentes.

Avec l’aide d’Eqinov, intervenant aux côtés d’un ingénieur stagiaire missionné à temps plein sur le sujet, nous avons réussi à boucler toute la procédure en 6 mois. Il s’agissait d’un véritable accompagnement de proximité ponctué par des points réguliers ou encore des audits à blanc. Une fois la certification obtenue en décembre 2018, Eqinov revient en fin d’année pour nous aider à préparer l’audit de contrôle. Nous recommandons vivement cet accompagnement.


Christophe Talon, 
Master Data SAP & Continuous Improvement Manager
chez Amcor Flexibles Extrusion Dax

Avec l’augmentation des coûts liés à l’énergie et la multiplication des contraintes réglementaires dans le domaine, le métier d’Energy Manager semble promis à un bel avenir. Vous êtes intéressé par une démarche d’optimisation énergétique, mais ne disposez pas des ressources techniques et humaines nécessaires ? Pourquoi ne pas recourir à un Energy Manager externe ? Celui-ci facilitera la mise en place d’un système de management de l’énergie conçu selon vos besoins. Pour en savoir plus, consultez notre offre d’accompagnement vers la certification ISO 50001.


Découvrir l’offre

 

Tous nos remerciements à Vincent Wehrlin et Christophe Talon pour leur contribution à la réalisation de cet article.

Vous aimerez aussi …