Close

Top 5 des opérations CEE réalisées dans le secteur tertiaire

FOCUS SUR LES OPÉRATIONS ÉLIGIBLES AUX CEE LES PLUS FRÉQUEMMENT RÉALISÉES DANS LE SECTEUR TERTIAIRE

Levier de financement conséquent pour les investissements autour de la performance énergétique, le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) subventionne les actions d’économies d’énergie. Au sein du secteur tertiaire, plus de 40 opérations dites « standardisées » sont éligibles aux subventions CEE.

Rénovation des bâtiments, installation de nouvelles technologies plus performantes ou renouvellement des équipements énergivores, les possibilités d’économies d’énergie sont nombreuses. Quelles sont les actions privilégiées par les acteurs du secteur tertiaire ?

Nous vous dressons le top 5 des opérations CEE les plus répandues chez nos clients.

#1 Chaudière collective à haute performance énergétique


À la différence des chaudières classiques, une chaudière à haute performance énergétique réutilise l'énergie perdue et permet de réduire significativement les dépenses énergétiques. Un phénomène de condensation se crée et permet de gagner plusieurs points de rendement par rapport à une chaudière de type basse température.

Le saviez-vous ? Cette opération est éligible au coup de pouce chauffage tertiaire, un dispositif facilitant le changement des équipements de chauffage polluants pour les bâtiments tertiaires et vous permettant de bénéficier d’une prime CEE s’élevant jusqu’à 4 fois son montant initial !

Plus d’information sur le coup de pouce chauffage tertiaire.

Cas concret

Installation d'une chaudière haute performance énergétique dans une école du département Val-d'Oise

  • Montant de l’investissement : 41 315€
  • Montant de la subvention : 4 040€chaudière
  • Taux de couverture : 10%, jusqu’à 20% avec le coup de pouce chauffage tertiaire

 #2 Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau


Les pompes à chaleur (PAC) récupèrent les calories extérieures, contenues par exemple dans l’air, l’eau ou le sol, afin de chauffer un bâtiment. Cette technologie peut donc remplacer une chaudière plus classique et permettre d’importantes économies d’énergie ainsi que la décarbonation des moyens de chauffage d’un bâtiment.

Une opération CEE standardisée subventionne les deux types de pompes ci-dessous :

  • Eau/eau ou aquathermie : cette PAC utilise les nappes phréatiques comme source de prélèvement des calories extérieures. Celles-ci sont ensuite transférées dans le circuit d’eau chaude du système de chauffage.
  • Air/eau ou aérothermie : la PAC puise la chaleur contenue dans l’air pour la restituer à un circuit de chauffage et/ou d’eau chaude sanitaire.

Bonne nouvelle, cette opération est également éligible au coup de pouce chauffage tertiaire !

Cas concret

Mise en place d'une pompe à chaleur air/eau pour un bâtiment de bureau de 16 800m² de surface chauffée à Marseille

  • Montant de l’investissement : 247 736€
  • eauMontant de la subvention : 30 900€
  • Taux de couverture : 12%, jusqu’à 50% avec le coup de pouce chauffage tertiaire

#3 Système de récupération de chaleur sur un groupe de production de froid


La récupération de chaleur sur les groupes de production de froid est plébiscitée par beaucoup de nos clients qui apprécient son efficacité. Elle permet de couvrir une part importante des besoins de chaleur d’un site, que ce soit en eau chaude sanitaire ou encore en chauffage, et génère donc des économies d’énergie conséquentes

Cas concret

L'hôtel JW Marriott de Cannes installe un système de récupération de chaleur sur ses nouveaux groupes de production de froid.

Eqinov nous a conseillé pour identifier les équipements les plus performants et nous a proposé la meilleure valorisation des CEE. Grâce à leur intervention, nous avons pu acquérir un équipement garantissant la production de froid et la récupération de chaleur pour un besoin d’eau chaude sanitaire et de chauffage. Notre investissement a été couvert à 80 % avec un temps de retour sur investissement quasi immédiat.

Lamine AROUF,
Directeur Technique

  • Montant de l’investissement : 839 000€production de froid
  • Montant de la subvention : 666 000€
  • Taux de couverture : 80%

 #4 Système de régulation sur un groupe de production de froid permettant d’avoir une haute ou une basse pression flottante


Grâce à l’utilisation d’un système de régulation sur les groupes de production de froid, le besoin de froid est calculé en continu en fonction de la température extérieure. Par exemple, si celle-ci se réchauffe, le groupe de production de froid va moduler sa puissance pour refroidir davantage. Cette régulation s’effectue via une action sur les niveaux de compression puis de condensation des groupes de production de froid. Le système de régulation permet donc d’adapter la température au besoin réel et assure ainsi une meilleure efficacité énergétique.

Cas concret

Mise en place d’une régulation haute pression flottante sur un groupe de production de froid pour un bâtiment tertiaire dans le département de Saône-et-Loire.

  • Montant de l’investissement : 58 000€
  • eau chaude procédéMontant de la subvention : 13 110€
  • Taux de couverture : 22%

#5 En fin de ce classement, les travaux d'isolation


  • Isolation des toitures-terrasses – BAT-EN-107
  • Isolation des murs - BAT-EN-102
  • Isolation d’un réseau hydraulique de chauffage ou d’eau chaude sanitaire – BAT-TH-146

Isoler thermiquement l’enveloppe des bâtiments avec des matériaux performants permet de réelles économies d’énergie. Le dispositif des CEE subventionne les travaux d’isolation des combles, toitures, murs, planchers, fenêtre et porte-fenêtre, mais aussi des réseaux hydrauliques de chauffage ou d’eau chaude sanitaire.

Cas concret

Isolation du réseau d'eau chaude et de chauffage d’un EHPAD

  • Montant de l’investissement : 4 204€
  • Montant de la subvention CEE : 4 204€
  • Taux de couverture : 100%

Lancez-vous dans l’amélioration de la performance énergétique de vos bâtiments

Ces opérations CEE sont celles que nous retrouvons le plus souvent chez nos clients, cependant de nombreuses autres opérations standardisées existent pour le secteur tertiaire et peuvent être pertinentes selon vos installations et votre contexte énergétique.

À la suite de la mise en place d’une obligation règlementaire visant l’amélioration de la performance énergétique du parc de bâtiments tertiaires – le dispositif éco-énergie tertiaire – le moment est opportun pour vous pencher sur la performance énergétique de vos bâtiments. Parce que vos projets sont gagnants en étant bien préparés, Eqinov vous propose une méthode pour avancer.