Close

Comment optimiser le fonctionnement de votre bâtiment grâce à la GTB ?

Votre GTB, un atout de poids pour atteindre vos objectifs de performance énergétique

La Gestion Technique du Bâtiment ou GTB est nécessaire pour garantir l’efficacité énergétique d’un bâtiment lors de son exploitation. Cet outil permet de superviser l’ensemble des équipements dans le but de contrôler et assurer le confort des occupants, participer à la bonne performance des installations techniques et communiquer de façon centralisée un ensemble d’informations utiles à l’exploitant. Pourtant sa conception n’intègre pas toujours le potentiel d’optimisation énergétique qu’il est possible d’en retirer.

Au travers de cet article, nous revenons sur les points fondamentaux d’une GTB, sur sa définition ainsi que sur ses avantages.   

GTC/GTB : définition

Réduire les consommations des bâtiments repose sur une bonne gestion de ses équipements. La façon dont un bâtiment est exploité a des conséquences directes sur ses dépenses énergétiques sans oublier le confort de ses occupants. Pour cela, deux types d’outils d’aides à la gestion des équipements techniques existent : GTC et GTB. Définition et explications.

La Gestion Technique Centralisée (GTC) et la Gestion Technique du Bâtiment (GTB)

solution-tiers-financement

La GTC (Gestion Technique Centralisée) suppose qu’un seul système ou qu’un seul des lots du bâtiment (éclairage, chaufferie, climatisation) est supervisé par un outil numérique. Alors que la GTB (Gestion Technique du Bâtiment), sous-entend que plusieurs systèmes ou lots d’un bâtiment sont pilotés par cet outil de gestion centralisée. Dans un cas comme dans l’autre, on retrouve les principes de la domotique, qui repose sur des solutions de gestion et de sécurité intelligentes.

Le système de GTB permet de piloter des installations techniques et des équipements liés à la distribution électrique, à savoir :

  • Le Chauffage, Ventilation, Climatisation (CVC),
  • La plomberie (PLB) avec par exemple les pompes de relevage, les maintiens de pression, le suivi des fuites et disjoncteurs d’eau…
  • Les outils de contrôles (CFA) comme la vidéosurveillance ou le contrôle d’accès et de sécurisation du bâtiment (alarmes, système incendie),
  • Le Courant FOrt (CFO) :
    • de la distribution d’électricité et/ou pilotage des moyens d’éclairages,
    • des groupes électrogènes/onduleurs.
  • Le suivi énergétique et des consommations d’eau,
  • Les outils dédiés au « Smart Building »,
  • Les outils de management de la flexibilité de la consommation électrique du bâtiment.
GTB GTB bâtiment

Ces dispositifs intelligents fonctionnent grâce à des capteurs organisés sous forme de réseau. Ils relèvent des informations relatives à l’éclairage, à la ventilation, à la condensation, à la présence ou non d’une personne dans une pièce, ou encore à la température. Ces données servent ensuite à informer le système d’intelligence centralisé (domotique) des différents éléments observés ci-dessus. Ce dernier agit alors automatiquement sur le chauffage, la climatisation, les dispositifs de ventilation, les mécanismes de verrouillage ou d’enregistrement vidéo, etc.

A savoir : Le vocabulaire anglophone est souvent employé pour parler de GTB. Notamment BMS pour Building Management System et BACS pour Building Automation and Control Systems.

QUELS SONT LES AVANTAGES D'UNE GTB ?

Utilisée depuis plusieurs décennies pour faciliter le pilotage des équipements des bâtiments, aussi bien dans le secteur tertiaire que dans le secteur industriel, la GTC/GTB vous permet de surveiller et maîtriser les consommations d’énergie de vos bâtiments. C’est sous cet aspect qu’elle est propulsée par le décret dit « BACS *» qui rend obligatoire sa mise en œuvre au sein des bâtiments répondant à certains critères, faisant ainsi des systèmes de GTB une obligation de moyens dans l’atteinte d’objectifs de performance énergétique des bâtiments.

[Parole d'expert] Retour d'expérience sur la Gestion Technique du Bâtiment 

Retour d'expérience sur la rénovation d'une GTB.
@Cédric Audry, Responsable des agences Île-de-France et Ouest du Pôle Conseil & Ingéniérie, vous présente la démarche lors de la rénovation d'une GTB pour un centre commercial en exploitation.

GTB et Bâtiment intelligent

La GTB d’un bâtiment peut également devenir le support d’autres services tels que ceux plébiscités et structurés dans le label Ready2Services (R2S) ou ceux de son extension 4Grids. Le label R2S prévoit, dans la conception de la GTB, la définition et l’intégration des notions de services numériques rendus à l’occupant tels que la réservation de salles de réunion via smartphone, le suivi de l’occupation des locaux/salles de réunions, la disponibilité de places de parking, etc. L’extension R2S-4GRIDS intègre les flux énergétiques dans un contexte de « Smart Grid » en développement (à l’échelle du bâtiment/du quartier) avec la prise en compte notamment des potentiels de capacité d'effacement et de flexibilité de la consommation d’électricité.

Qu’est-ce que le label R2S ?

Le label Ready2Services (R2S) répond aux enjeux de la transformation des usages par le numérique. Ce label est destiné aux bâtiments non-résidentiels connectés et communicants avec leur environnement. L’objectif est de faire du bâtiment connecté et communicant, une véritable plateforme de services pour ses occupants.

Se comportant comme des locaux interactifs, ces bâtiments poussent les principes de la domotique encore plus loin. Au lieu de se concentrer uniquement sur des tâches de régulation, ils peuvent répondre directement à certaines attentes des occupants. Ils peuvent ainsi proposer des services d’aide à la décision, notamment sous la forme d’un tableau de bord qui informe l’usager sur les données énergétiques pertinentes.

Les certificats d'économies d'Energie en appui au financement

Dans le cadre de la rénovation énergétique des bâtiments publics, plusieurs règlementations encouragent l'installation d'une Gestion Technique du Bâtiment, ou GTB : le dispositif éco-énergie tertiaire ou encore le décret BACS. Le dispositif des certificats d'économies d'énergie (CEE) vous permet d'obtenir une aide financière pour l'installation d'une  GTB. Néanmoins, celle-ci doit être destinée aux usages de chauffage et d'Eau Chaude Sanitaire. La fiche relative à cette opération standardisée est la BAT-TH-116.

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

  1. Le bâtiment concerné doit être existant depuis plus de 2 ans,
  2. La GTB d'un bâtiment doit assurer par un système d'automatisation centralisé les fonctions de régulation de classe B ou A selon la norme NF EN 15232-1*,
  3. L'installation du système de GTB doit être assuré par un professionnel.
Tableau classes performance GTB

*Rappel de la norme NF EN 15232-1

La norme "Performance énergétique des bâtiments" explique comment mesurer l'impact des fonctions d'une GTB sur la performance énergétique d'un bâtiment et sur les économies d'énergie. Elle indique également une méthode pour évaluer les exigences minimales d'une GTB en fonction du bâtiment.

EXEMPLE

Pour la mise en place d'un système de GTB pour la gestion du chauffage d'un bâtiment de bureau de 6 200 m2 :

gestion-batiment
  • Montant des travaux HT : 74 615 euros 
  • Montant de la prime CEE : 15 276 euros
  • Taux de couverture : 20 %

Comment vous assurer de l'efficacité de votre installation ?

Pour garantir le succès de la mise en place ou de la rénovation d’une GTB, la définition préalable de vos besoins ainsi que de la bonne réalisation du chantier sont des éléments déterminants. Sa mise en œuvre doit être intégrée à une démarche globale d’optimisation de l’exploitation/maintenance du bâtiment. Grâce à notre expérience, nous vous aidons à structurer précisément ce besoin. Nous évaluons ensuite vos locaux et leurs équipements et suggérons des solutions pour améliorer l’existant. Nous nous engageons également dans le suivi de votre chantier, par le biais de notre savoir-faire en commissioning.

Faites de votre projet un succès technique, économique, humain et énergétique !