Close

[Retour d’expérience] La coopérative Savéol flexibilise sa consommation électrique

Savéol franchit le pas de la flexibilisation de sa consommation électrique

À l’instar de nombreux acteurs du domaine agro-alimentaire, Savéol, coopérative productrice de tomates et de fraises, a été fortement impactée par la hausse des coûts de l’énergie. Pour assurer sa production annuelle tout en réduisant ses frais, la coopérative s’est engagée à flexibiliser sa consommation électrique et a choisi Eqinov pour l’accompagner. Comment s’est déroulée cette collaboration ? Quels résultats ont été enregistrés ? Explications dans ce retour d’expérience.

Savéol : quels enjeux énergétiques ?

Regroupant pas moins de 120 maraîchers, la coopérative Savéol produit en moyenne 80 000 tonnes de tomates et 20 000 tonnes de fraises chaque année. La production de tomates correspond à 90 % de son chiffre d’affaires, et exige une importante quantité d’énergie.

Pour combler les carences lumineuses de l’hiver, la coopérative est en effet équipée depuis 2018 de serres chauffées et éclairées toute l’année. Un équipement qui a fait considérablement augmenter la part des coûts énergétiques dans le budget global de Savéol. L’enjeu principal de la collaboration avec Eqinov était donc de définir quelle solution d’optimisation des consommations énergétiques permettrait de contrer la hausse des prix de l’énergie.

 

Pourquoi flexibiliser sa consommation électrique ?

S’engager à flexibiliser sa consommation électrique : voici la solution finalement retenue par la coopérative. Pourquoi ? Car Savéol, dans sa quête d’optimisation des coûts énergétiques, avait pour impératif d’en limiter l’impact sur sa production agricole, tout en agissant en faveur du climat.

Mission accomplie : l’effacement de la consommation électrique impacte seulement la luminosité dans les serres, ce qui n’influence que très peu le développement des tomates. Qui plus est, la coopérative n’a enregistré que 4 effacements depuis la mise en place du dispositif, au cours des périodes hivernales. Pas suffisant, donc, pour nuire à la bonne croissance des fruits, mais assez pour faire la différence en matière de performance énergétique.

 

La simplicité de mise en œuvre et le niveau du gain financier pour chaque coopérative ont été les principaux leviers pour convaincre Savéol. Encadrée par les équipes d’Eqinov, certains producteurs ont franchi le pas d’une agriculture aux consommations électriques intelligentes. Mais comment s’est organisée la démarche en interne ? Quels gains ont perçu les agriculteurs participants ? Réponse dans la version complète du retour d’expérience.